Actualités

Un "forfait mobilité durable" facultatif pour les salariés du privé va remplacer le système d'indemnité kilométrique vélo (IKV), jugé "trop complexe à mettre en œuvre". Ce forfait pourrait s'élever 400 euros par an. Pour les salariés du public, cette indemnité sera en revanche obligatoire et pourrait atteindre 200 euros par an. Le vélo sera par ailleurs intégré au barème kilométrique fiscal, ce dispositif qui permet de rembourser les frais de déplacements que les salariés effectuent à titre professionnel avec leur véhicule personnel. Il était pour le moment cantonné aux véhicules motorisés (motos, voitures).