Actualités

L'aide financière (600 €, 800 €, 1 000 € ou 1 200 € au choix du candidat), qui prend la forme d'un prêt à taux zéro, peut désormais être demandée pour financer une formation au permis de conduire moto (A1 -moto légère- et A2) et non plus seulement pour le permis B (auto).
Par ailleurs, une aide supplémentaire de 300 € peut désormais être accordée pour suivre une formation complémentaire en cas d'échec à l'épreuve pratique de conduite.
Le remboursement du prêt s'effectue par mensualités d'un montant qui, lui, reste plafonné à 30 €.